peche-au-coup
Pêcheurs en herbe

Pêche au coup et retour aux sources

Cela fait assez longtemps que l’on se connaît avec Serge, et souvent nous avons évoqué de faire une partie de pêche, il s’agit pour lui de renouer avec des sensations du passé et les faire découvrir à ses enfants.

Je t’offre le guidage si tu payes le casse croûte !

 Il n’en faut pas plus pour que rendez vous soit pris, Serge le papa, Kessy et Ethan, les deux jumeaux de 11 ans arrivent à 9h30 glacière en mains pour une partie de pêche au coup.

Je n’accompagne pas souvent des enfants, je dois avouer qu’un retour aux fondamentaux du métier n’est pas pour me déplaire.

 Mon fils Yann sera de la partie avec pour mission de prendre quelques petits poissons en vue d’une future sortie « live bait ».

Trente minutes de route et nous voilà au bord de l’eau, pour des raisons pratiques et sécuritaires, j’ai choisi un canal aux eaux peu profondes et poissonneuses.

L’espace d’un instant, l’odeur de l’herbe coupée mêlée à  la sensation de calme de l’endroit, l’impatience des enfants me ramène des années en arrière….douce nostalgie.

Installation

Le matériel est passé en revue, cannes de 4 mètres, sur la table pliante prennent place les flotteurs, plombs, nylons et hameçons

Les enfants fébriles et impatients s’affairent au montage de leur ligne, Kessy est très attentive et plutôt douée, Ethan quant à lui est un peu plus dispersé d’autant que Yann qui à déjà pris ses premiers poissons attire son attention. Le père n’en perd pas une miette et chacun à son rythme est maintenant prêt à en découdre avec les habitants du canal.

L’eau est claire et de nombreux poissons passent sous les lignes, une petite boulette de farine le réglage du fond et c’est parti.

J’en ai un.. !

Les prises ne se font pas attendre, gardons, rotengles, perches arc en ciel et communes seront les acteurs malgré eux de la journée.

J’en ai un ! Kessy et Ethan prennent du plaisir à pêcher, ils enchaînent les prises, se congratulent, ils sont vraiment sympas les gamins, pas le temps de chômer, ils me sollicitent de façon soutenue. 

Une petite accalmie permet à Serge de pêcher un peu, pour lui aussi la réussite est au rendez vous et les sensations reviennent, tous affichent un large sourire et doucement la faim s’installe et le déjeuner s’impose.

La table dédiée au montage à changé de fonction et nous partageons maintenant un solide casse croute, l’ami Serge n’a pas lésiné, personne ne mourra de faim aujourd’hui.

Pêche au coup

Ce n’est pas les mêmes !

A la reprise, ça pêche toujours aussi bien pour le plaisir de tous, des perches communes sont arrivées sur le coup et c’est la petite Kessy qui en capturera plusieurs, ce n’est pas les mêmes ! s’écrira-t-elle.

C’est déjà fini…..

Les meilleures choses ont une fin et il est temps de relâcher les poissons, les enfants sont ravis de pratiquer le no-kill, durant la partie de pêche ils ont étés sensibles au bien être des captures, les ont manipulé avec précautions et après une photo souvenir les poissons sont tous repartis.

Pêche au coup

Il est temps de rentrer, pour relater leurs expériences du jour à maman qui n’a pas pu venir, peut être que plus tard, ces petits pêcheurs d’un jour auront envie de revenir au bord de l’eau et pourquoi pas encore plus tard, à leur tour d’emmener leurs enfants à la pêche. 

Pour ma part, cette journée dans l’apprentissage de la pêche au coup, technique par laquelle il est utile de commencer sa vie de pêcheur, en compagnie de cette famille plus que sympathique, m’a conforté du fait qu’il est bon de temps à autre faire un retour aux sources.

Pêche au coup
Une belle journée en famille autour du thème pêche
Catégories : Pêche au coup

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.